Le COVID vu de Malmö après 64 jours…

Il faudrait (re)planter le décor d’abord.

Nous sommes une famille belge/polonaise installée à Malmö depuis plus de 10 ans. Un de nous travaille à Copenhague et l’autre ne travaille pas.

Nos enfants sont à l’école internationale ici à Malmö, nous avons aussi la chance d’habiter une petite maison avec un jardin. Avec une Volvo mais pas de chien. Presque des Svensons parfaits!

Honnêtement au début nous avons eu très peur de la gestion de la crise par la Suède. Reçu instructions de télétravail à 100% de mon employeur mais rien d’autre du coté suédois.

Pour certaines raisons, nous nous sommes autoconfinés pendant quelque semaines, suivant ce que faisait (presque) tous les autres pays d’Europe.

Nous avons donc fait livrer nos courses, notre vin, tout ce dont nous avions besoin et ne sommes pas sortis dans des lieux “publiques” pendant 4 semaines.

Les enfants pouvaient être “homeschoolés” vu que l’école a mis ca en place assez vite.

Donc pendant ce temps, nous étions scandalisés par la gestion suédoise, nous attendant à  une réelle catastrophe. Ne faisant pas trop confiance a la gestion des soins ici en Skåne, on avait vraiment peur d’être infecté et de devoir “dealer” avec le système.

Finalement après ces semaines, tout en gardant une vue quotidienne sur les statistiques suédoises, nous nous sommes rendus compte que a crise annoncée n’arrivait pas.

Bien sûr le nombre de décès comparé aux autres pays nordiques est énormes mais nous mous sommes focalisés sur les chiffres d’admission à l’hopital et en ICUs (soins intensifs).

Nous avons donc décidé de remettre nos enfants à l’école pour plusieurs raisons, premièrement l’école commençait à shifter vers un homeschooling seulement pour les enfants de personnes à risque, ensuite nos enfants supportaient mal la situation. Notre ainé, autiste asperger léger passait son temps devant son pc à faire des tas de trucs intéressants mais ca devenait impossible à gérer. Notre petite fille de presque 7 ans, elle, commençait à sérieusement déprimer. Enfin, pour nous ca devenait aussi à devenir difficile à gérer. Nous avons donc remis les enfants à l’école, voyant que les chiffres n’explosaient pas et en se disant “on verra bien”.

Finalement, jusqu’ici tout va bien, pourvu que ca dur, et tout le monde se sent mieux.

En même temps, nous avons aussi commencé à revivre mais pas normalement. En faisant super attention.

On ne porte pas de masques ni de gants. (1% max des gens en portent dans le coin) mais on reste bien loin des autres si possible, on se lave less mains comme jamais, ne se touche as le visage etc…

Les premières sorties furent difficiles et anxieuses, maintenant ca va mieux. J’imagine que dans certains pays ayant vécu un confinement strict, certaines personnes ont du développer une phobie de sortir. Faudra gérer ca aussi.

On va faire nos courses (moins souvent qu’avant), on va dans les magasins si besoin (mais beaucoup moins qu’avant), et on est retourné à la gym.

Evidemment la situation est étrange, les amis et les familles nous contactent pour demander si on va bien etc. “La Suède essaye de tuer sa population…”.

Nous on les rassure, notre point de vue à évolué. On explique que en effet nous ne sommes pas confinés, qu’il n’y a pas d’OBLIGATION de fermer les magasins, restaurants etc  mais que en pratique, beaucoup de gens téleworkent, que les gens doivent pas avoir de certificat médical par exemple pour ne pas aller bosser.

Que beaucoup de magasins sont simplement fermés ou ont des heures d’ouverture changées, simplement parce que pas assez de monde y va…

Donc que non il n’y a pas beaucoup d’obligations mais que en pratique beaucoup de choses ne sont plus comme avant.

Oui il semble que la méthode suédoise ne marche pas trop mal (je vais me répéter, pourvu que ca dure).

Notre point de vue a donc évolué de totalement effrayé et scandalisé par la gestion suédoise à une vision plus confiante… Ca a l’air de marcher pas trop mal et oui on se demande comment vont faire els autres pays, il semble impossible d’attendre un vaccin qui est fiable et pas dangereux (remember le vaccin H1N1 et les cas de narcolepsie. Nous sommes totalement PRO vaccins mais faut pas aller trop vite non plus).

Donc comment vont faire ces pays pour gérer ca? Ils vont devoir faire comme en Suède au moins…

On a appris aussi beaucoup sur le système suédois. La manière dont ce genre de crises est gérée non pas par les politiciens mais les scientifiques…

Tous les jours on regarde les infos, on suit les statistiques sur les différents sites qui les donnent.

Une chose positive ici en Suède est que les informations rapportent le crise de manière “propre” et “neutre”. Pas d’images et titres racoleurs ou très peu. Ce qui a aussi pour effet de ne pas créer une hystérie collective qui peut être sentie dans d’autres pays.

Bien sûr certains crient a la censure et au mensonge des médias au service de l’état meurtrier suédois…  si c’est le cas, sont vachement forts!

Oui, on a un peu peur, nous ne sommes pas  a risque connu, encore jeunes mais il  y a toujours une malchance d’être dans les cas graves. Mais au moins on a l’impression de vivre. On essaye de faire les bons choix, on fait attention mais pour le moment on est plutôt confiants de la gestion de la crise.

Peut-être que cette crise, nous fait nous rendre compte que nous sommes devenus beaucoup plus suédois que nous le pensions.

Une chose est sure, si il s’est pas planté je me suis juré d’envoyer une bouteille de champagne a Anders Tegnell.

En tout cas si ca marche et qu’ils ont raison, on a pas fini de les entendre les Suèdois 🙂 !

 

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.